AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Chicago City :: Les rues Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au détour d'une rue // Jay

avatar
Date de naissance : 20/10/1990
Age : 26
Messages : 86
Date d'inscription : 06/04/2017
Lun 17 Avr - 13:31


 


Jay & Olivia

Ma vie est vraiment bouleverser en ce moment, je n’arrête pas de me remettre en question, et ce que ce que je fais dans ma vie est vraiment ce que j’ai vraiment envie. Je n’ai jamais vraiment eu le temps de choisir quoi faire avec tout ce qui a pu se passer dans ma vie, quand j’étais enfant je devais trouver quelques chose pour vivre, j’ai même était tenté plusieurs fois par la prostitution, mais je n’ai jamais franchis le pas. J’ai toujours réussi à m’ne sortir, à trouver le petit quelques chose qui me fait vivre ou plutôt survivre face à la vie que je mène. Il y a quelques temps j’ai cru pouvoir vivre une belle vie, j’avais fait la rencontre d’un homme qui me promettait des choses qu’aucune femme ne pouvait refuser. J’ai même arrêté de travailler pour lui, mais c’était une mauvaise décision de ma part, encore une fois, cette homme se servait de moi. Quand il était de mauvaise humeur, il allait se souler au bar et revenais chez nous. Au début il voulait tout simplement du sexe à chacun de ses retour, mais quand j’ai commencé à lui dire que j’étais fatigué, il a commencé à me frapper, de légère petite claque en m’insultant d’incapable, comme je ne fais rien de mes journée, je dois être en forme pour ses envies.

Plus les jours et les mois passer, il devenais de plus en plus violent, ce n’était plus que sa main qui me frapper, mais parfois c’était son poing ou encore ses pieds, je ne pouvais plus supporter tout ça sans que tout ça commence à se voir alors je devais aller à l’hôpital, au début je le défendais en disant que je suis tomber dans les escaliers ou que je suis une personne maladroite, ce qui est faux, je me trouve juste dans des situations étrange à chaque fois. Mais bon plus le temps passer et plus je me suis rendu compte que les gens pouvais m’aider à m’en sortir, alors j’ai commencé à parler, les personnes ont vraiment était gentil avec moi. Au début j’ai commencé à avoir peur dès que j’entendais un bruit assez suspect juste derrière moi, mais je me dis à chaque fois qu’il ne peut pas se retrouver derrière mois, car si c’est le cas, il risque beaucoup de problème.

Mais heureusement après tout ça, j’ai réussi à refaire ma vie, maintenant je vis seul, je travaille dans un restaurant, je suis même en bonne voie pour gagner du grade comme on peut dire. Mais j’ai aussi compris que quelques chose me passionner, j’aime beaucoup faire des photos de tout et de rien. Je sais que je dois faire attention à ce qui m’entourent, mais j’aime regarder à travers mn objectif, c’est comme ça que je me rends compte que j’ai l’impression de reconnaitre quelqu’un, je m’approche doucement de lui. « Inspecteur Halstead ? »


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date de naissance : 01/01/1983
Age : 34
Messages : 34
Date d'inscription : 15/04/2017
Localisation : Chicago
Voir le profil de l'utilisateur




Jay Halstead
Inspecteur
Lun 17 Avr - 17:01
Au détour d'une rue
Olivia & Jay


 
Être détective de police aux Renseignements avait son avantage et ses plaisirs, mais malheureusement pour nous, les affaires étaient souvent bien tristes, tragiques parfois terrifiantes, capable de me faire douter sur la bonté humaine. Parfois, j'aimerais conforter les gens en leur disant que tout ce cirque est quelque chose de complètement fou, insensé et irrationnel. Mais malheureusement, les crimes sont devenu une réalité, ma réalité. 

Aujourd'hui, je ne travaillais pas. C'était tout simplement dimanche. Si le soleil se cachait derrière les nuages, le temps était encore frais dans la « Ville du vent ». Voilà pourquoi je m'étais couvert. D'autant plus que je revenais de faire une sortie en moto, une sorte de rendez-vous pour les amoureux de ces bolides. Si mon salaire ne me permettait pas encore d'avoir un de ces engins à ma possession, je m'en était fait un rêve, un désir. 

Tandis que je marchais dans les rues de Chicago, en direction de mon appartement qui n'était pas très loin de là, une voix me sortit de ma rêverie. Il ne me fallut alors qu'une seule seconde pour reconnaître ce visage. Malheureusement, j'étais plutôt physionomiste et il m'arrivais bien souvent de croiser des gens, qui comme toi, avait fait partie d'une investigation qu'on aimerait oublier. 

Un sourire se dessina alors sur mon visage tandis que je m'approche de toi chaleureusement. Je te tendis alors une main agréable tandis que mon regard se posa sur toi. 

-Olivia Haynes ? Exact ? Comment allez-vous ?
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date de naissance : 20/10/1990
Age : 26
Messages : 86
Date d'inscription : 06/04/2017
Mar 18 Avr - 17:16


 


Jay & Olivia

C’est vraiment agréable de se promener dans cette ville le weekend, je trouve vraiment de l’inspiration, quand on vient ici en semaine c’est toujours assez compliquer de s’arrêter pour avoir une photo net, les gens bouscule sans cesse, car ils sont presser de se rendre au travail ou simplement rejoindre une personne. Mais aujourd’hui ce n’est pas le cas, je peux bien regarder autour de moi et immortaliser les choses que je souhaite vraiment, mais avec tout ça, j’ai l’impression de remarquer une personne que j’ai vu par le passer, c’est vrai que je ne le vois plus vraiment depuis que ma vie à pris tout un autre sens. Mais c’est vraiment un plaisir de revoir cette personne, lui et son frère m’ont était d’une grande aide. On dit en générale que les femmes battues ont parfois peur des hommes, mais ce n’était pas le cas avec eux, car ils ont vraiment était gentil avec moi et il ne me brusquer pas du tout, mais il y a aussi des autres personnes qui m’ont aidé bien sûre ils n’étaient pas que tous les deux. Quand l’inspecteur Halstead s’avance vers moi en souriant, je laisse mon appareil tomber autour de mon cou pour serrer la main qu’il me tend « Oui c’est bien moi inspecteur, je suis impressionner que vous vous souvenez de moi. Je vais bien mieux et c’est un peu grâce à vos conseille »

Je ne cherche pas du tout à ce que ses chevilles gonfle, je dis simplement la vérité et mon ressentie face à ce genre de situation. Je me permet de l’observer, mais pas du tout dans le but de voir s’il est séduisant, je sais que c’est déjà le cas, mais voilà pour aujourd’hui, j’observe ses vêtement, j’aime bien son style, amis on peut aussi dire qu’il est bien couvert contrairement à moi qui suis en simple petite robe avec mon gilet qui me protège du vent, mais avec ce genre de réflexion, je me dit que je l’ai peut-être déranger dans ce qu’il avait prévu de faire. « J’espère ne pas vous déranger en vous faisant perdre votre temps, mais si c’est le cas j’en suis désoler » C’est vrai que je n’ai pas envie qu’il pense que je suis une jeune fille collante qui a besoin de s’accrocher à une personne de son passée quand elle en croise un. Ce n’est pas mon cas, tout ça est bien derrière moi et pour rien au monde je ne souhaite revivre ce genre de situation.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date de naissance : 01/01/1983
Age : 34
Messages : 34
Date d'inscription : 15/04/2017
Localisation : Chicago
Voir le profil de l'utilisateur




Jay Halstead
Inspecteur
Mer 19 Avr - 20:59
Au détour d'une rue
Olivia & Jay


 
Il m'arrivait bien souvent de croiser dans la rue des personnes que j'avais connu dans diverses affaires. Parfois aussi, et malheureusement bien souvent, je les retrouvait dans d'autre cas similaire sans jamais vraiment réussir à les ramener vers le droit chemin. Alors oui, il était toujours plaisant de croiser quelqu'un qui s'en était sortie. De ce monde si néfaste. Je connaissais l'enfer, je l'avais moi même vécu de trop prêt. 

Un sourire se dessina sur mon visage lorsque je te vis avec un appareil photo autour du cou. J'avais simplement pensé en une passion. Arès tout, nous sommes toujours le nez dans le guidon, incapable de voir la beauté de cette ville dans laquelle nous avons pris résidence.

Puis, lorsque tu pris parole, mon regard ne quittait plus. C'était sans doute un défaut qui déstabilisé les gens, mais de part mon enseignement militaire j'avais appris à toujours regarder mon interlocuteur dans les yeux. Un atout cependant dans la salle d'interrogatoire et lorsque les demoiselles portent de jolies décolletés... 

-Non du tout, je viens de faire tour au forum de la moto, avouais-je en haussa une épaule de façon coupable. Je suis un fana des vieilles bécanes que voulez-vous ! 

Un rire roque quitta alors la barrière de mes lèvres, puis, le bout de mon doigt montra l'appareil photo autour de ton cou. 

-Vous appréciez le paysage ?
electric bird.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Date de naissance : 20/10/1990
Age : 26
Messages : 86
Date d'inscription : 06/04/2017
Lun 8 Mai - 1:42


 


Jay & Olivia

J’apprécie vraiment passer du temps dans ce lieu, j’aime bien observer autour de moi et j’apprécie aussi beaucoup tomber sur un lieu qui me donne envie de capturer l’image que j’ai sous les yeux. C’est exactement ce que je fais et c’est aussi comme ça que je remarque qu’il y a une personne que je semble connaitre. Plus je le vois s’approcher de moi et plus je me rends compte que je ne me suis pas tromper, il s’agit bien d’un homme qui m’a bien aider quand j’avais quelques problème dans le passer. Quand il se retrouve près de moi, je ne peux que sourire et d’après ce que je peux remarquer lui aussi sourit, je remarque très bien qu’il a remarqué l’appareil que j’ai autour du cou, pour le moment je décide de ne faire aucune réflexion pour le moment. Les autres peuvent trouver ça embarrassant que l’on regarder une personne dans les yeux ainsi, mais ce n’est pas du tout mon cas, au contraire je trouve ce genre de chose tout à fait normal.

Il faut regarder la personne avec qui l’on parle et aussi sa évite de regarder dans les décolleter des femmes, car je dois avouer que ce genre de chose est vraiment insupportable, on se demande si la personne nous parle à nous ou si elle parle à notre poitrine, au moins avec ce genre de comportement on comprend très bien et on sait que notre interlocuteur n’a pas d’arrière-pensée Je me permet de lui demander si je ne le dérange pas, mais je suis rassurer quand il me dit qu’il vient de faire un tour au forum des motos et qu’il est fan de vieille bécane.« Ce que vous me dite ne me surprend pas du tout, tout ça se voit à vos vêtements et c’est bien d’être fan de quelques chose. Ça donne un but dans notre vie. Je pense y faire un tour demain pour y faire des photos à la demande d’une des personnes là-bas. » Je regarde l’inspecteur en souriant, et je ne dis pas du tout ce genre de chose pour lui faire croire que j’aime aussi ce genre de chose, mais j’ai vraiment reçu une invitation d’une des personnes qui tiens un stand la bas, une de mes collègue à parler de moi et comme il aimera bien prendre de belle photos, je n’ai pu qu’accepter vu que j’aime faire ce genre de chose.

Quand il se met à pointer du doigt mon appareil photo, j’ai le réflexe de le regarder aussi. Sa question ne me surprend pas du tout, quand on a un appareil autour du coup, c’est pour faire des photos en général. « Oui le paysage est vraiment beau aujourd’hui et le temps qu’il fait aujourd’hui donne un joli aspect à tout ce qui nous entoure… » Je ne rentre pas trop dans les détails, je n’ai pas envie de l’assommer avec tout ça, sa question était simple alors je lui fais une réponse simple aussi même si je sais très bien que je pourrai passer un long moment à parler de ce genre de chose.


(c) naehra.

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicago Life  :: Chicago City :: Les rues-
Sauter vers: